L’importance de connaitre les forces professionnelles de vos collaborateurs

Softs Skills, révélation, RSI, Nantes, Rezé, intervention, expert

19 Déc L’importance de connaitre les forces professionnelles de vos collaborateurs

Softs Skills, révélation, RSI, Nantes, Rezé, intervention, expert

En tant que Coach des Talents Latents, j’ai soutenu l’un de nos clients en phase de fusion et mutation de plusieurs sites de production, répartis sur le grand Ouest vers un seul et unique site.

À travers deux jours d’ateliers ludiques et de co-développement, l’idée à été d’accompagner les collaborateurs à identifier leurs forces professionnelles en valorisant leurs talents et en tenant compte de leurs soft skills. L’intérêt : accompagner les salariés au mieux dans cette mutation et leur proposer des postes en phase avec leurs talents et appétences.

Comment s’adapter à ce changement ? 

Lors de fusions ou de mutations, les doutes et les incertitudes surgissent. Un climat de méfiance et de peur prend alors place au sein des équipes rendant l’ambiance morose.

En tant que personne extérieure, non-collègue et dénuée d’intérêt dans l’entreprise, j’ai permis la mise en place d’un cadre de travail rendant l’impossible possible. Décrire la situation actuelle, celle qui pose problème et l’envisager comme une situation désirée, dans un cadre de confiance, d’écoute, de bienveillance et de non-jugement a rendu les choses plus concrètes et positives. Les salariés sont alors passés d’une posture de « victime » à une posture « d’acteur » de leur vie professionnelle, et ça change tout !

Quel bénéfice pour les collaborateurs et l’entreprise ?

Au-delà de l’identification des Talents de chacun des collaborateurs de façon individuelle, nous avons collecté les compétences et talents de façon générale afin d’en réaliser une cartographie complète de l’entreprise.

Cela a rendu possible l’alignement de la stratégie du CODIR avec les ressources humaines internes et a permis de décliner des objectifs opérationnels réalistes et ambitieux, en impliquant l’ensemble des acteurs de l’entreprise, quels que soient les statuts.

En se projetant vers demain, avec à notre disposition les talents, les soft skills et les appétences, il a été possible de constater que certains collaborateurs avaient des plus-values non utilisées ou non-valorisées. Parfois, nous persistons avec des collaborateurs qui savent faire, mais qui s’épuisent parce que leurs points forts sont occultés et la motivation s’amenuise inexorablement. Alors qu’en tenant compte de ces talents inattendus, les collaborateurs ont été valorisés et reconnus. Ils se sont d’autant plus impliqués qu’ils se sentaient à leur juste place, amenant ainsi de l’enthousiasme, de la vision, un partage plus fort des valeurs de l’entreprise et un regain de performance. J’ai contribué à favoriser à l’épanouissement professionnel des collaborateurs en cohérence avec l’ambition collective de l’entreprise.

Quel outil pour valoriser les compétences des collaborateurs ?

Le Bilan de Potentiel® a été la réponse sur-mesure.

Par groupe de 10 collaborateurs et sur 2 jours consécutifs, j’ai travaillé sur les parcours professionnels de chacun, en tenant compte de leur histoire, de leur expérience, de leurs compétences et de leurs appétences. Quelle différence entre compétence et talent ? La compétence est la capacité à mobiliser son savoir, son savoir-faire, son savoir être pour réaliser une activité en atteignant des résultats attendus  alors que le Talent est une aptitude remarquable, d’une personne à exceller dans un domaine avec une grande facilité, aptitude qui peut être exploitée ou non.

Nous avons utilisé des exercices de notre méthode du Bilan de Potentiel Latents ®. A travers les jeux réalisés en collectifs, nous avons mis en lumière le potentiel, les talents et la motivation de chacun. Ce premier point a permis l’identification et la valorisation de qui ils sont (“ce que je suis”).

Puis avec un jeu de cartes, nous avons travaillé sur les soft skills que nous pouvons définir comme tel : « Les soft skills sont des compétences comportementales, personnelles, innées ou acquises au fil du vécu, indispensables au travail et nécessaires pour s’adapter aux évolutions. Ces compétences personnelles sont essentielles dans le développement de relations harmonieuses, dans un esprit de coopération, de prises d’initiatives, d’une organisation consciente pour bien vivre son travail en étant un productif impliqué ».

Et ce, en se basant sur les projections en adéquation avec : “ce que je sais faire” et “ce que je voudrais être”. C’est ce qui a permis de définir : “ce que je vais faire ».

L’entreprise a pris conscience qu’il est réellement important d’avoir une cartographie des compétences techniques et des savoirs de l’entreprise. Les salariés ont pris des postes en phase avec ce qu’ils savent faire et ce qu’ils aiment faire, renforçant ainsi l’employabilité, la motivation et par conséquent la fidélisation. Ce qui a été déterminant dans ces journées : la prise de conscience des soft skills de chacun et l’importance de bien connaitre les forces professionnelles des hommes qui constituent la richesse humaine de l’entreprise. Ainsi, pour anticiper et faire face à l’intelligence artificielle, l’entreprise mise désormais sur l’importance des soft skills au sein des équipes car n’oublions pas les compétences essentielles du 21è siècle ne seront pas que des compétences techniques (hard skills), à n’en point douter.

Anne-Claude JARDIN



ContentBottom – Recrutement
Actu récentes – Middle

Actualités récentes

Toutes les dernières actualités de la tribu Maâtura

En savoir plus
ContentBottom – tribu maatura
Carré Logo Maâtura

Suivez-nous sur les réseaux

ContentBottom – footernav

La Tribu Maâtura est référencé sur la Data Dock pour vous accompagner dans vos projets de formation.

référencement Data Dock tribu Maâtura