“Rencontres du 8ème type”​ – Article par Jim BRÉMAUD

13 Mar “Rencontres du 8ème type”​ – Article par Jim BRÉMAUD

Publié le 12 mars 2019 par JIM BRÉMAUD : animateur conférence “Ce n’est pas parcequ’ils ne disent rien, qu’ils n’ont rien à dire !”

Article Jim Brémaud, Type de personnalité, Expert, Nantes, Rezé

Je lisais récemment le commentaire d’un collaborateur à l’issue de la session de formation à la compréhension des types de personnalité que je venais d’animer au sein de son entreprise. Il disait tout simplement “Une formation à imposer dans les écoles et entreprises périodiquement. Un plus pour le mieux vivre ensemble, et s’améliorer au travail”.

Ce commentaire m’a aussitôt rappelé l’ouvrage descriptif des types de personnalité “Rencontres du 8ème type” que j’ai écrit en 2012, et qui est donc toujours d’actualité. Probablement un sujet dont doivent s’emparer les Chief Happiness Officers et responsables QVT. Je vous propose ci-dessous un extrait de cet ouvrage :

Le Petit Larousse donne de l’entreprise la définition ci-dessous :

« Affaire commerciale ou industrielle ; unité économique de production ».

Au titre de celle-ci les entreprises ont beaucoup agi pour améliorer leur organisation, leurs méthodes, leurs process, afin de concourir à de meilleurs résultats.

La définition que je vous propose est la suivante :

« Lieu où des personnes qui ne se sont pas choisies travaillent ensemble en vue d’atteindre un objectif ».

Au titre de celle-là il existe un levier majeur d’amélioration de l’efficacité individuelle et collective au sein de l’entreprise, en travaillant sur une meilleure compréhension de Soi et des Autres, ses collaborateurs, ses collègues, ses clients.

Dans son ouvrage Psychologische Typen (Types Psychologiques), Carl Gustav Jung (1875/1961) expose les résultats de ses travaux. Ils sont le fruit de ses observations dans l’exercice de la psychiatrie et de l’analyse. C.G. Jung présente huit types de personnalité, issus des combinaisons possibles entre les préférences psychologiques qu’il a identifiées, et sur lesquels reposent la plupart des systèmes actuels de compréhension de la personnalité.

Il indique dans son avant-propos :

« Je me suis lancé dans cette entreprise moins par souci d’exactitude historique que dans l’intention de faire sortir de leur domaine restreint, pour les répandre plus largement, les observations d’un médecin spécialiste ; il s’agit d’établir des relations qui permettront également au non spécialiste cultivé d’utiliser pour lui-même les connaissances d’un domaine très particulier ».

Le « non spécialiste cultivé » dont parle Jung est le dirigeant, ses managers, ses collaborateurs.

La présence de tous les types de personnalité au sein de l’entreprise est à la fois source de difficultés et de complémentarités. Les premières sont dues aux incompréhensions générées par la cohabitation permanente de comportements et de points de vue différents. Les secondes sont liées à la valeur ajoutée apportée par chaque type dans l’organisation. Si l’intensité des difficultés est supérieure à celle des complémentarités, alors l’efficacité collective est freinée, dans le cas contraire elle est optimisée.

Dans le domaine du sport cela se traduit par le fait que onze joueurs très doués sur un terrain ne constituent pas nécessairement une bonne équipe de football. Le rôle de l’entraîneur est de définir un dispositif permettant à chaque joueur d’exploiter au maximum ses qualités, tout en créant une cohésion au sein du groupe, basée sur l’association et le respect des différences.

Les oppositions de personnalité sont à l’origine de duos célèbres dans tous les domaines, Anquetil et Poulidor en cyclisme, Bourvil et De Funès au cinéma, Astérix et Obélix en bande dessinée. Dans tous les cas la complémentarité des personnages a transcendé leurs différences pour générer des scénarios de la plus grande efficacité.

Dans le domaine de l’entreprise, les managers et les commerciaux sont régulièrement formés aux techniques d’animation et de vente. Ces techniques éprouvées et reconnues trouvent toutefois leurs limites dans une mise en pratique systématique, ne prenant pas en compte la personnalité de celui à qui elles s’appliquent, le collaborateur ou le client.

La motivation d’un collaborateur, le pilotage d’un commercial, la cohésion au sein d’une équipe, sont autant affaire d’adaptation à l’Autre que de techniques. Cette adaptation se fait le plus souvent de manière intuitive, plus ou moins consciente et plus ou moins contrôlée. La compréhension et la prise en compte des types de personnalité permettent de s’adapter de manière factuelle, consciente et maîtrisée.



ContentBottom – Recrutement
ContentBottom – tribu maatura
Carré Logo Maâtura

Suivez-nous sur les réseaux

ContentBottom – footernav

La Tribu Maâtura est référencé sur la Data Dock pour vous accompagner dans vos projets de formation.

référencement Data Dock tribu Maâtura